Accueil Smartphone Les règles d’Apple pour les App Store alternatifs sont une insulte pour...

Les règles d’Apple pour les App Store alternatifs sont une insulte pour la CAF

86
0

La Coalition pour l'équité des applications conteste le plan d' pour se conformer au Digital Markets Act européen

Apple a récemment annoncé son intention de se conformer au Digital Markets Act (DMA) en , une législation qui autorisera l'utilisation de magasins d'applications tiers. Cependant, la Coalition pour l'équité des Applications (CAF) estime que l'approche de la société californienne est illégitime. Selon la CAF, les règles et le plan d'Apple seraient un « insulte flagrante à la et aux millions de consommateurs européens qu'elle représente… ».

La Commission européenne fait pression sur Apple

Après plusieurs années de travail, la Commission européenne a réussi à contraindre Apple à ouvrir iOS aux magasins d'applications tiers dans l'UE grâce à la législation imposée par le Digital Markets Act, qui entrera en vigueur en mars. Malgré cela, les détails du plan d'Apple font déjà l'objet de vives critiques, notamment de la part de Mozilla et , et maintenant la CAF s'ajoute à la liste des détracteurs.

Lire aussi :  iPhone 16, dans les premiers prototypes Apple modifie les boutons et les caméras

Les nouvelles règles d'Apple contestées

Rappelons que les App Stores alternatifs seront acceptés par Apple, mais une nouvelle commission « Taxe pour la de Base » sera imposée par installation. En outre, un « letter of credit » de 1 million d'euros sera nécessaire pour ouvrir un alternatif, et les développeurs devront répondre à des exigences plus strictes.

La Coalition pour l'équité des Applications interprète ces décisions comme un manque de volonté de la part d'Apple de se conformer au DMA. Selon une déclaration de Rick VanMeter, directeur exécutif de la CAF, le plan d'Apple « violerait la  » et « n'atteindrait pas l'objectif du DMA d'accroître la concurrence et l'équité sur le marché : « ce n'est ni équitable, ni raisonnable, mais discriminatoire ».

Lire aussi :  Nouveau spot d'Apple dédié à la fonctionnalité 'Tout Va Bien' de l'iPhone

Un choix difficile pour les développeurs

VanMeter soutient que les développeurs d'Apple devront choisir entre le « terrible  » ou « un nouvel de termes complexes qui sont préjudiciables tant pour les développeurs que pour les consommateurs ».

En conclusion, il affirme que « le ‘plan' d'Apple est une insulte flagrante à la Commission européenne et aux millions de consommateurs européens qu'elle représente : il ne doit pas être accepté et devrait être rejeté par la Commission elle-même ».

Pour tout savoir sur les App Store alternatifs, comment ils fonctionneront et ce qui va vraiment changer, nous vous renvoyons à cet article de Smartphony.

4/5 - (5 votes)

En tant que jeune média indépendant, Smartphony a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News